Pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne


Nos chambres d’hôtes Dans La Creuse à Mourioux Vieilleville se trouvent aux environs d’un des nombreux chemins de pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne.


Le village Bénévent l’Abbaye se trouve à 4 kilomètres de Mourioux Vieilleville et est un des lieux de pèlerinage le long de cet itinéraire. Si vous êtes à Bénévent l’Abbaye, et vous cherchez un hébergement, vous pouvez prendre contact avec nous.  Alors nous venons vous chercher gratuitement à Bénévent l’Abbaye. Le lendemain, après le petit-déjeuner, nous vous ramènerons à Bénévent l’Abbaye, où vous pouvez poursuivre votre chemin. Les pèlerins à pied ou à vélo, qui peuvent montrer leur crédential, obtiennent une réduction sur le prix. Consultez la page internet chambres pour les prix.

Un des itinéraires cyclables vers Santiago-de-Compostelle se trouve à une distance de 300 mètres de nos chambres d’hôtes. Est-il temps de chercher un hébergement au moment où vous passez Mourioux? Alors vous pouvez venir chez nous pour une nuitée avec petit-déjeuner et éventuellement un dîner.


L’histoire du pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle

Selon la légende Saint Jacques allait évangéliser l’Espagne. Il débarquait en Andalousie et de là il se rendait en Galice, située dans le nord-ouest de la péninsule Ibérique. Après quelques années d’apostolat, il retournait à Jérusalem où il était décapité. Deux de ses disciples mettaient son corps dans une barque et ils allaient à Galice où ils enterraient le corps de Saint Jacques à l’intérieur des terres, en un lieu où plus tard était construite la ville de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Au début du 9ème siècle un ermite, nommé Pélage, avait des visions. Il alertait l’évêque d’Iria Flavia. Ils découvraient trois tombeaux, ceux de Saint Jacques et de ses deux disciples. Sur les lieux de la découverte, les rois de Galice feraient construire d’abord une église rustique, puis une deuxième plus luxueuse qui attiraient les premiers pèlerins.

La deuxième église était détruite par les Maures. A sa place était construite la cathédrale romane que l’on admire encore aujourd’hui au cœur de la cathédrale actuelle de style gothique flamboyant. Saint Jacques devenait le patron de l’Espagne et le symbole de la reconquête sur l’Islam.

Le pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle est l’un des trois grands pèlerinages de la chrétienté avec ceux de Rome et de Jérusalem. Depuis la fin du 2ème millénaire on constate un regain d’intérêt pour le Pèlerinage à Saint Jacques.

A présent il y a 4 routes à travers la France vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Il est possible de faire la randonnée en une seule fois. Cela dure environ 2 ou 3 mois. Mais la plupart des pèlerins font la randonnée en étappes ou font une seule partie de la randonnée.

Il y a 4 chemins historiques vers Saint-Jacques-de-Compostelle: La Via Turonensis qui part de Tours (il y a aussi une variante qui part du Mont-Saint-Michel), la Via Lemovicensis qui part de Vézelay et qui passe par Limoges, la Via Podensis qui part de Puy-en-Velay et la Via Tolosona qui part d’Arles. Les 3 grands chemins se réunissent à Saint-Jean-Pied-de-Port dans le sud de la France. A partir de Saint-Jean-Pied-de-Port on va dans la direction des Pyrénées vers la frontière espagnole. La Via Tolonosa va sur le col du Somport.

Le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne a été inscrit au Patrimoine Mondial par l’UNESCO en 1993. En 1998 l’UNESCO a inscrit au Patrimoine Mondial 69 monuments jalonnant les chemins de Saint Jacques en France et sept tronçons du chemin du Puy.


La coquille Saint Jacques

La coquille Saint Jacques que les jacquets ramenaient des côtes de la Galice était une preuve de leur long voyage. Au début de ces grandes migrations, les pèlerins ramassaient quelques coquillages qu’ils cherchaient sur les plages et qu’ils ramenaient chez eux.

Depuis l’Antiquité on portait des coquillages pour se préserver du mauvais sort et de toutes sortes de maladies. Pour des raisons symboliques, la coquille s’est imposée comme attribut de l’apôtre et a donc pris le nom de Saint Jacques. Accrochée sur le chapeau, sur le sac ou sur la cape, elle va devenir l’emblème des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle et aussi de tous les pèlerins.

La coquille permettait de se distinguer des autres voyageurs, elle avait un pouvoir protecteur, et permettait aussi de boire dans les fontaines ou de demander l’aumône. Car à la vue de la coquille, la charité devenait un acte obligatoire.


Les raisons pour faire un pèlerinage

Il y a plusieurs raisons pour faire un pèlerinage:

  • La foi
  • Le patrimoine culturel et historique
  • Défi physique
  • Le besoin de se retrouver après une période difficile.